Accès Espace Adhérents

Association des Journalistes du Patrimoine

Reportages AJP

LA PETITE MAISON DANS LE DORSET : DERNIER REFUGE DE T.E. LAWRENCE

Par Georges Levet

18/12/2016
Clouds Hill, la petite maison du Dorset que "Lawrence d'Arabie" affectionnait particulièrement. Un petit patrimoine que peu de Français connaissent.

Si Lawrence d'Arabie était encore parmi nous aujourd'hui, il serait probablement dans sa petite maison en train de lire, d'écrire ou d'écouter Mozart.
Son héroïsme naturel et son personnage sensationnel, à la fois mythe, combattant, auteur et soldat de l'armée de l'air, auraient causé une folie médiatique.

Même à l'époque, T. E. Lawrence, de son vrai nom, attisait plus que de raison toutes les convoitises grâce à son rôle joué dans la Révolte arabe contre le régime ottoman et à sa capacité à retranscrire ses aventures de manière si réaliste. Lorsqu'il en eut assez, il se retira dans le Dorset dans sa demeure reculée de Clouds Hill.


Le minuscule cottage appartient aujourd'hui au National Trust et demeure fidèle au jour où Lawrence prit la route pour le tour à moto qui lui fut fatal. Lawrence s'était approprié ce cottage, au début bien délabré, dont les pièces offrent un fascinant aperçu de sa personnalité complexe. La petite maison de Clouds Hill connût pas mal de modifications voulues par Lawrence (la salle de musique, une baignoire installée, des rhododendrons dans le jardin). Il fit installer au dessus de la porte un linteau avec l'inscription en grec "Ou Phrontis" se traduisant par "Pourquoi s'en faire" ? Rien n'a changé : le bureau, l'antique gramophone, la machine à écrire...

Adorable et émouvant endroit. Aussi crédible qu'ait été Peter O’Toole dans le film Lawrence d'Arabie, rien ne vaut une journée dans le Dorset pour avoir un véritable aperçu de l'une des figures historiques les plus énigmatiques.

G. Levet