Deutsch English Español Français ÉDITO
QUE SERA 2015 POUR L’AJP ?

Nul n’est devin, bien entendu mais nous avons quelques idées sur le futur de l’AJP pour l’année 2015. Tout d’abord, sachez que l’Association des Journalistes du Patrimoine a maintenant 12 ans et se porte bien. Le Conseil d’administration travaille, nous avons de nouveaux membres, journalistes ou non et le nombre de nos adhérents est sensiblement le même. Certains nous quittent, d’autres arrivent. Comme partout dans les associations. Les motivations pour adhérer étant tellement différentes : intérêt personnel, envie de se faire connaître, se regrouper avec des personnes exerçant la même profession, cohésion amicale reconnue... Les anciens de l’AJP pourraient vous en dire plus.



Ensuite, notre visibilité. Voilà déjà un bon moment que nous annonçons la refonte de notre outil principal : le site Internet de l’AJP. Ca y est presque. Nous serons en mesure de vous offrir vers le mois d’octobre un site plus clair, plus moderne destiné à être la source d’informations patrimoniales que vous attendez de nous. Et puis Facebook, bien sûr. Nous y sommes venus tard en raison de discussions internes mais c’est fait depuis le mois de mai 2014. Petit à petit, nous apprenons à nous servir de ce réseau social afin qu’il contienne ce qu’il faut : pas trop, pas trop peu.



L’année 2015 sera probablement l’occasion de changements dans l’équipe dirigeante. Le Président restera t-il président ? Les postes-clés du CA seront-ils chamboulés ? Vous saurez tout en venant à notre Assemblée générale qui, comme chaque année, se tiendra le vendredi 7 novembre dans le cadre du Salon du Patrimoine culturel. Vous serez là, n’est-ce pas ?



Amicalement à tous

 
Moulins de Kinderjik
(Pays-Bas)

 

Tous les diaporamas
À LA UNE

L’AJP n’avait pas eu le temps de parler de cette nouvelle patrimoniale en septembre. Nous estimons qu’elle est assez importante pour être rappelée à ceux de nos membres qui n’en auraient pas eu connaissance. « L’escalier en fer à cheval, emblème historique irremplaçable du château de Fontainebleau sera rénove pour 1 M€ a partir de 2016, grâce au mécénat » avait annoncé (...)

Il faut sauver la gare Lisch ! C’est le cri d’alarme lancé par une association afin de redonner vie à cette gare construite à l’occasion de l’Expo Universelle de 1889 à Paris. Ce magnifique bâtiment de verre, de métal et de briques, désormais implanté à Asnières-sur-Seine, tombe aujourd’hui en ruine. Un fonds de dotation a été lancé pour le réhabiliter et y créer une Cité du voyage. (...)

Des archéologues marins russes, travaillant dans la cité Méditerranéenne d’Alexandrie, ont découvert une collection d’artillerie française au nord de l’Ile de Pharos. Source photo : Ahram Online La prise comprend une collection de fusils, de pistolets et de canons qui furent à bord d’un bateau français nommé Le Patriote. Il faisait partie de la flotte de Napoléon lors de (...)

Depuis le printemps 2014, le journal Atrium Construction a décidé de consacrer un cahier central à l’action de la Fondation du patrimoine. Sous la plume de Guy Sallavuard, Directeur des relations institutionnelles, deux numéros ont déjà vu le jour. A Lyon, la Terreur arracha à André-Marie son père, guillotiné en 1793 comme des centaines de lyonnais, à l’issue du siège de la Ville .La Maison (...)

Un missile israélien a fait exploser récemment la mosquée Omari de Jabaliya, dans la bande de Gaza, réduisant un peu plus en cendres le peu qu’il reste du patrimoine culturel de ce territoire palestinien supplicié. Certaines parties des lieux passaient pour remonter au 14e siècle. Une mosquée se serait dressée sur le site depuis le 7e siècle, peu après l’apparition de l’islam. Par Culturebox (...)
L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
ALERTEZ LES MÉDIAS
Faites connaître vos actions patrimoniales, vos sujets de débats, vos succès et vos préoccupations. Utilisez cette rubrique pour défendre le patrimoine et sensibiliser la presse !
 
DU BON USAGE DU FRANÇAIS

Cette rubrique est principalement destinée aux journalistes et aux professionnels de la communication pour lesquels le bon usage du français doit être un impératif majeur. Cette publication est issue de la lettre mensuelle du Conseil supérieur de l’audiovisuel qui fait là un excellent travail pédagogique et que nous remercions vivement.

Lire l'article
"Personne", "près" ou "prêt" : problème d’accord et confusion de sens
La Lettre du CSA de novembre 2012