Vie de l'association

QUAND JOURNALISTES ET MEMBRES ASSOCIÉS ÉCHANGENT VOEUX ET CONTACTS

Une rencontre AJP organisée dans les locaux de l’association Paris Historique

26/01/2018
A l'occasion de la traditionnelle galette, une rencontre AJP était organisée le 23 janvier, dans les locaux de l'association Paris Historique avec, comme objectif, que nos membres se connaissent mieux entre eux et développent leurs relations professionnelles

Qui fait quoi dans le monde du patrimoine ? L'AJP compte ainsi, parmi ses membres, un certain nombre d'associations ou d'entreprises du patrimoine que les journalistes ou les autres membres associés ne connaissent pas toujours.

C'est pourquoi, a rappelé, au nom du Conseil d'administration, Sophie Laurant, présidente de l'AJP, l'idée était donc de se rencontrer autour d'une galette des Rois ce 23 janvier, et pour la seconde année consécutive, afin de resserrer les liens tant officiels qu'amicaux. Grâce à notre nouveau membre, l'Association pour la sauvegarde du Paris Historique, cette réunion professionnelle a pu avoir lieu dans de magnifiques locaux médiévaux, au coeur du Marais, à Paris.

Premier parmi les intervenants invités à présenter leur structure, leurs projets et leurs objectifs, Pierre Housieaux, président de Paris Historique, a raconté la longue histoire de cette association née en 1963, qui surveille les projets immobiliers et anime des chantiers pour restaurer le vieux Paris.

Lui a succédé Didier Wirth, président du Comité des Parcs et Jardins de France, a mis l'accent sur l'importance de ce patrimoine méconnu et qui fait actuellement face à des problèmes de succession.

Puis, Jean-François Leroux-Dhuys a raconté le projet culturel autour de l'enfermement que défend l'Association renaissance de l'abbaye de Clairvaux et la naissance de la charte européenne des abbayes cisterciennes qui fédère des centaines de lieux.


.
Thierry Marcus, tout nouveau président de SOS-Paris a précisé que son association se préoccupe surtout de veiller à l'intégrité de l'esthétique si particulière de la capitale, en particulier sur le plan urbanistique.

Frédéric Létoffé, co-président du Groupement des entreprises de restauration des monuments historiques, GMH a lancé un cri d'alarme sur l'absence de relève dans les corps de métiers indispensables à une bonne relève des restaurateurs.

Enfin, Alain Forsans, président de la Fédération Française des associations de sauvegarde des moulins a retracé l'histoire de la prise de conscience de ce patrimoine et exposé ses craintes face aux prises de position du ministère de l'écologie qui accuse les moulins à eau d'être néfastes à la faune aquatique.

Après ces interventions, volontairement très brèves, journalistes et membres associés ont trinqué ensemble à la nouvelle année et surtout, échangé cartes de visites, adresses emails et idées d'activités.

S'il y avait cette année plusieurs fédérations comptant des membres sur tout le territoire et une association venue de l'Aube, l'AJP espère que l'an prochain, pourront venir à cette désormais "traditionnelle" manifestation, encore davantage d'associations non parisiennes.

Ci-dessous, une vidéo du début de soirée où s'exprime Sophie Laurant,
présidente de l'AJP.

Vidéo et photos de G. Levet.