Accès Espace Adhérents

Association des Journalistes du Patrimoine

Reportages AJP

VENDÔME : AU CARREFOUR DE L'HISTOIRE DE FRANCE

L'AJP à la découverte d'un patrimoine méconnu

03/11/2017
Vendôme arrivera-t-elle à rivaliser avec ses grandes soeurs de la région ? Moins connu, son patrimoine n'en reste pas moins intéressant car il signe notre histoire. C'est pour en découvrir les multiples aspects que l'AJP a organisé un voyage de presse le 11 octobre 2017. Une dizaine de membres ont répondu à l'appel de ce patrimoine méconnu mais attachant. Un reportage de Michel Schulman.

Qui ne connaît pas la place Vendôme à Paris ? Mais qui connaît Vendôme, la ville qui a donné son nom à la célèbre place parisienne ? Pourtant, Vendôme située entre Tours, Le Mans, Chartres, Orléans et Blois, doit sa réputation à son histoire, notamment à d'illustres personnages tels que Jeanne l'Albret qui n'est pas moins que la mère du roi Henri IV. Malmenée par les crues du Loir , Vendôme devient trop à l'étroit dans ses fortifications, la ville commence à s'étendre au XIXème siècle et prend son visage actuel en grignotant les environs et s'étendant sur les collines alentour.

Certes Vendôme "souffre" de l'immense réputation des villes voisines et de leur patrimoine incomparable. Inutile d'en décrire les fleurons. Mais Vendôme, avec son histoire et son patrimoine, tire un certain avantage de sa situation "d'enfant marginal" et parmi les grandes signatures de la région, elle doit prendre toute la place qui lui revient.


La Porte d'eau sur le Loir

En voiture ou à pied, la ville est aisément circonscrite. Traversée par les six bras du Loir qui coulent langoureusement et qui en font le charme, Vendôme ne pourrait-elle pas s'appeler "la petite Venise" de la région Centre ? Son patrimoine varié souligne l'importance de son histoire, seigneuriale, religieuse et guerrière.

Des fortifications, il ne reste que des traces, des vestiges que la ville relève et entretient avec soin tant elles sont rares et marquent son histoire. En revanche, le patrimoine religieux est partout présent, rappelant ainsi le rôle majeur de l'Eglise. L'abbatiale de la Trinité avec sa façade gothique flamboyant rappelle le rayonnement de l'architecture des XIIème et XIIIème siècles. Au début du XIXème siècle, les bâtiments de l'ancienne abbaye des Bénédictins sont transformés pour accueillir une caserne de cavalerie et ses 800 hommes. Un bâtiment dernièrement délaissé par l'armée mais pas dans le souvenir des habitants.


Tableau du couvent des Bénédictins au XIXème siècle

L'actuel musée de Vendôme s'insère dans une partie des bâtiments de l'ancienne abbaye de la Trinité. L'escalier du XVIIème siècle aujourd'hui restauré, menait au dortoir des moines. Les collections permanentes du musée présentent les divers aspects de la ville : archéologie, ethnologie, anciens métiers, beaux-arts jusqu'à la harpe de Marie-Antoinette !  Outil pédagogique, un plan interactif en 3D permet de se faire une idée concrète et rapide des lieux que tout visiteur appréciera. Pour les scolaires, une façon moderne et ludique de découvrir et d'apprendre leur cité.

Devant le parvis de l'abbatiale de la Trinité se dresse le clocher de l'église Saint-Martin qui domine la ville de toute sa hauteur. A l'intérieur, la nef marque son époque : vitraux, gargouilles, statues de moines en bois sculpté. L'abbaye n'échappe pas à son histoire.

Dans l'histoire de la ville, plusieurs noms surgissent autres que ceux des familles seigneuriales. Sur liste, on trouve ceux de Ronsard, Balzac et de Rochambeau, enfant du pays dont on connaît le rôle qu'il a joué dans la guerre d'indépendance des Etats-Unis. Sa statue trône au coeur de la ville et un quartier porte même aujourd'hui son nom.


Statue de Rochambeau

Vendôme n'échappe pas aux problèmes du patrimoine. La question du jour est celle du réaménagement de l'ancien quartier de cavalerie, le Quartier Rochambeau qui sert actuellement de parking. Des plans urbains ont été arrêtés et des dates avancées - ambitieuses ? - pour la réalisation du projet qui doit transformer tout le quartier et le "restituer" aux habitants.

Les projets, mis à part la destruction des petites écuries pour construire une maison de retraite, semblent vouloir faire l'unanimité. A marquer d'une pierre blanche de l'histoire du patrimoine !


L'association Résurgence, la principale association de défense du patrimoine presque cinquantenaire avec une trentaine de chantiers de restauration à son actif, joue un rôle majeur dans la sauvegarde du patrimoine de Vendôme et du Vendômois.

Pour clore le tout, du château-fort en grande partie détruit et dont il ne reste que quelques tours branlantes, Vendôme s'offre au spectateur comme pour rappeler le rôle qu'elle a joué dans notre histoire et qu'elle entend ne pas oublier.


Vue panoramique sur le Quartier Rochambeau et l'Abbaye

- Texte et photos : Michel Schulman

Liens utiles :
Mairie et musée de Vendôme
Association Résurgence
Un article à propos de la visite de l'AJP à paru le 17 octobre 2017 sur la Nouvelle République.fr.