A la découverte de l’Institut national du patrimoine

A l’occasion de ses 30 ans, l’Institut national du patrimoine (INP) a invité l’AJP à visiter son site d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, où se trouvent les ateliers-écoles pour ses étudiants.

Ce jeudi 10 septembre, nous étions une quinzaine de membres de l’AJP à visiter à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), l’ancienne usine d’allumettes—très bien restaurée—qui abrite les salles d’ateliers pratiques pour la centaine d’étudiants de l’Institut national du patrimoine (INP).

Charles Personnaz, son directeur, nous a présenté son institution : Créé en 1990, par Jack Lang alors ministre de la Culture, l’INP a pour mission de former les conservateurs des collections des musées d’art, des monuments historiques, des muséums d’histoire naturelle, des musées et sites archéologiques et des fonds d’archives. Aujourd’hui l’INP forme d’une part les conservateurs du patrimoine (dans galerie Colbert à Paris) et d’autre part les restaurateurs du patrimoine (à Aubervilliers). C’est un modèle unique en Europe. De nombreuses coopérations avec des institutions européennes et partout dans le monde, notamment au Liban ont été montées.

Notre groupe a ensuite visité des ateliers divers de formation à la restauration d’enluminures, de tissus, de verre et céramique, de peinture, dessin ou reliure… A chaque fois, les professeurs initient d’abord les élèves aux techniques de fabrication des objets et leur proposent de les reproduire, avant d’aborder les techniques de restauration proprement dites, ainsi que les règles complexes régissant les partis-pris théoriques—jusqu’où restaurer ? de manière visible ? réversible ?—avec les dilemmes pratiques qui se posent pour chaque pièce.

Retouches invisibles sur des soies asiatiques, objets en verre recollés, lacunes de peinture comblées… Nous avons admiré la minutie et le sérieux de la centaine d’étudiants de l’INP qui se répartissent sur un cursus de cinq ans, après un concours extrêmement difficile. Les cours théoriques d’histoire, d’histoire de l’art, des collections… ont lieu sur l’autre site de l’école, rue Vivienne, à Paris.

Suite à notre visite à Aubervilliers, nous avons participé à la soirée célébration du 30e anniversaire de l’INP au Mobilier National, en présence de Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture.

Pour tout renseignement et reportage, contacter la chargée de communication de l’INP :

Marie-Christine Vigutto : marie-christine.vigutto@inp.fr
01 44 41 16 44/ 06 81 29 37 28

Partager cet article