Colette, son oeuvre, sa maison par Francis Gouge

Gabrielle Sidonie Colette qui avait fait de son patronyme à la fois un nom et un prénom, est décédée il y a soixante ans. La France, vieux pays qui n’aime rien tant que les anniversaires et les commémorations, la célèbre cette année à travers diverses cérémonies et expositions. Retour sur le travail acharné et les rituels de celle qui fut la plus grande romancière du siècle passé.
Article de Francis Gouge paru dans officeETculture.

Tombeau de Colette à Père Lachaise. Photo GLKraut

Tombeau de Colette à Père Lachaise. Photo GLKraut

Il y a 68 ans, le 3 août 1954, Colette s’éteignait à son domicile parisien du 9, rue de Beaujolais, au Palais Royal. Elle avait 81 ans. Auteur de plus de soixante romans, journaliste, elle était née le 28 janvier 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye, rebaptisé Montigny-en-Fresnoy dans ses récits. C’est donc dans cette Bourgogne, aux paysages doux et tendres, qu’elle a passé ses jeunes années durant lesquelles s’est nourrie son oeuvre et façonné sa pensée et son style.

Lire la suite de l’article de Francis Gouge dans officeETculture.

article_colette_f_gouge.pdf

Partager cet article