Itinéraire de mémoire, reportage de François Rousseau

L’Ariège, au centre de la chaîne pyrénéenne, a toujours été un lieu de passage privilégié à travers la montagne. L’association Chemin de la Liberté a été créée en 1994, à l’occasion du 50e anniversaire du Débarquement, pour laisser une trace du seul itinéraire officiellement reconnu dans les Pyrénées, celui traversant le Couserans.

Un reportage de François Rousseau sur un des lieux de mémoire trop peu connus des français paraît dans la revue Batailles.

Étant un des plus longs et des plus difficiles l’itinéraire sujet de ce reportage était moins surveillé par les Allemands. Une marche commémorative de 4 jours est depuis lors, organisée chaque année en juillet. Parmi les initiateurs du projet, citons la famille Ferracin dont le père s’était évadé sous l’occupation, puis avait participé à la rénovation du refuge des Estagnous après la guerre. Aujourd’hui, l’aspect historique du chemin est davantage ressenti par les Anglais que par les Français. Près de 800 randonneurs ont parcouru l’itinéraire en 2010.

Lire la suite sur ce pdf :

Bat52_p78-82_circuit_definitif.pdf

Partager cet article