Le marché de l’immobilier patrimonial touché par le coronavirus ?